Peut-on compenser la destruction de la biodiversité ?

Petit guide à l’usage des défenseurs du vivant.

Un nouveau projet de développement arrive, il va détruire des sols et des écosystèmes. Pour rassurer les citoyens face à la perte de biodiversité, ces impacts vont être « compensés » en réponse aux engagements internationaux et nationaux qui visent une « absence de perte nette de biodiversité ».

Mais la compensation de la destruction de biodiversité est-elle possible ? Qu’est-ce qu’implique une « vraie » compensation ? Comment démontrer une réelle absence de perte nette de biodiversité ? Voici quelques questions auxquelles ce petit guide, principalement basé sur une revue des articles scientifiques consacrés au sujet, tente d’apporter des réponses pour appuyer les associations, les militants et toutes celles et ceux qui luttent pour préserver le vivant.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search